[#ANCHOR_Text3]
[#ANCHOR_Text4]
[#ANCHOR_Text5]
[#ANCHOR_Text6]
[#ANCHOR_Text7]
[./info_relaxation_page2.html]
[./info_relaxation_page3.html]
[mailto:info@relaxationsante.com]
[./info_health_page1.html]
[./je_nettoie_mon_corps_interieurement.html]
[./info_sante_page1.html]
[./reflections_page1.html]
[./info_relaxation_page2.html]
[./reflexions_page1.html]
[./pages/info_relaxation_english_page1.html]
[./info_relaxation_english_page1.html]
[./conference.html]
[./qui_suis_je.html]
[./spa_sante.html]
[./plan_du_site.html]
[./mes_reflexions_page1.html]
[http://www.cyberpresse.ca/article/20051115/CPACTUEL03/51114081/5144/CPTECHNO]
[./bulletin_informations.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Je vous souhaite la bienvenue.


Dans cette section de mon site, j'apporte certaines réflexions sur les causes du stress et des moyens pour diminuer les tensions.

Je suis heureuse de vous offrir gratuitement ces outils d'apprentissage pour vous aider à préparer votre détente. La relaxation est un précieux élément pour une meilleure qualité de vie, tant sur le plan physique que spirituel.

La Vie vaut la Joie d'être vécue !!!

Lise Solange
Liste des sujets traités par Lise Solange Pelletier :

Nouveaux textes mis à jour le 29 août 2007 :

Le stress continu est un signal d’alarme
Je n'ai pas le temps de me relaxer
Différents niveaux de détente
Le subconscient n'est pas bon juge
Témoignages vibrants
____________________________________


Info relaxation page 2
(Suite des sujets traités par Lise Solange Pelletier)
Les bienfaits de la respiration
Différentes sensations en état de relaxation
Le stress sournois
À quelle fréquence faut-il se détendre ?
Impossible de me détendre
Le mal de vivre, un stress qui détruit
Le stress émotionnel
La peur, la maîtresse des émotions
Le stress psychique... " Je ne crois pas au bonheur "
Le stress alimentaire
Vouloir être en santé = se prendre en mains
Les émotions...les clés de la création


Info relaxation page 3

Relaxation
SANTÉ MC
Amour, la Sagesse et la Joie
sont à l'intérieur de chacun de nous.
Nous n'avons qu'à être dans le calme et la paix
pour reconnaître ces trésors
cachés dans notre propre coeur.
La RELAXATION...
...la rencontre du corps et de l’âme







Info relaxation page 1
Dernière mise à jour de la page le 29 août 2007
Le stress élevé est un signal d'alarme

Le stress élevé et soutenu se manifeste par un inconfort physique ou une émotion désagréable. Ce sont des signaux d'alarme qui nous informent des mauvaises prises de décision des modes de vie ou habitudes nuisibles et des pressions sociales ou familiales pénibles. D’autres exemples de sources de stress sont le travail excessif ou répétitif, l'insatisfaction, la critique, la peur, la colère, l'ennuie, le bruit excessif, les aliments pauvres en éléments nutritifs, les aliments riches en sucre blanc et en produits toxiques, la violence sous toutes ses formes, la compétition, le danger, les pensées négatives pour ne nommer que ceux-ci.

Ce n'est pas le stress en lui-même qui est nuisible mais bien un stress soutenu et intense, qu'il soit de source alimentaire, physique (travail), émotionnelle ou psychique (croyance)

Saviez-vous ?

Saviez-vous que chaque 15 minutes de détente profonde (état Alpha) équivaut à 3 heures de sommeil ?

Saviez-vous que le cerveau et le corps travaillent  plus fort la nuit, en état de sommeil, que le jour ?

Le jour, le corps est surtout occupé à répondre à nos occupations alors que durant le sommeil ou la relaxation profonde, les mécanismes de nettoyage et de récupération se mettent en branle. Des scans du cerveau ont démontré clairement une activité cérébrale plus grande et très différente lors du sommeil.

Voici un court article dans lequel il est question des modifications apportées au cerveau par la pratique de la méditation.

« Dans une étude, Sara Lazar, neurologue de l'école de médecine de Harvard, a comparé les cerveaux de 20 Américains pratiquant de 20 à 60 minutes de méditation quotidiennement, à quinze autres ne méditant pas.

« Un examen du cerveau de ces sujets avec un système d'imagerie par résonance magnétique a ‘montré que les régions cérébrales où siège l'attention et les émotions étaient plus épaisses chez ceux qui méditent que chez les autres’, a indiqué Sara Lazar.

« Une de ces régions, le cortex cérébral, était également plus épais chez les personnes plus âgées pratiquant la méditation que chez celles ne la pratiquant pas, a-t-elle ajouté.

« Le cortex, zone continue de substance grise de 3 à 4 mm d'épaisseur, qui occupe toute la surface des circonvolutions cérébrales, devient plus mince avec l'âge.

« Les résultats de notre étude indiqueraient que la méditation, le yoga ou d'autres formes d'exercice mental similaire peuvent entraîner chez des adultes des modifications importantes de certaines zones du cortex cérébral pour les fonctions cognitives, les émotions et le bien-être, a souligné cette scientifique. »

Source URL :
http://www.cyberpresse.ca/article/20051115/CPACTUEL03/51114081/5144/CPTECHNO

Quelques données scientifiques

Faisons un survol des différents états vibratoires du corps en activité et au repos. Ces états sont mesurés en cycles par seconde ou Hertz. Nous passons par ces cycles tous les jours de notre vie.
  
  • État Gamma – de 31 à 80 cycles / sec – fréquence nécessaire pour traiter simultanément une grande quantité d’information venant d’activités différentes et complexes
  • État Bêta – de 13 cycles / sec jusqu’à 30 – fréquence requise pour écouter, penser à des résolutions de problèmes, pour juger, prendre des décisions, traiter de l’information que l’on perçoit par nos sens
  • État Alpha – de 8 à 12 cycles / sec – état de détente tout en étant éveillé – fréquence favorisant une connexion entre le conscient et le subconscient, ce qu’on pourrait qualifier de rencontre entre le corps et l’Âme
  • État Thêta – de 3,5 à 7,5 cycles / sec – état de détente profonde éveillée ou début de sommeil léger – fréquence reliée au rêve, à l’intuition, l’imagination – Ces fréquences sont particulièrement élevées en état de relaxation profonde, de méditation et de prière.
  • État Delta – de 0,1 à 3,5 cycles / sec – état de sommeil profond
  • (Notez que les chercheurs ne s’entendent pas tous sur les fréquences attribuées à chaque état.)

Revenons un peu sur les fréquences Alpha. C’est un état de calme qui apporte une vision plus claire de notre réalité individuelle et collective. De plus, l’état Alpha favorise la créativité, le travail mental et la capacité de mémoriser. Pour créer des fréquences d’ondes Alpha, il suffit de fermer les yeux et de respirer profondément
 
Au fur et à mesure que le niveau de stress atteint de hauts sommets, le corps se met en état de défense. Il peut réparer les dégâts si le stress n’est pas soutenu sur une longue période de temps, c’est-à-dire des mois, voire des années. Si tel est le cas, un niveau élevé de réactions hormonales et bio-chimiques se produit pour tenter de compenser. Néanmoins, si la situation persiste, le corps ne résiste plus devant autant d’agression. Un haut niveau de déséquilibre finit par se manifester d’abord sous forme de malaises et ensuite sous forme de maladies.

Voici ce que le Dr Elissa Epel de l’Université de Californie nous dit au sujet des changements hormonaux dus au stress :

« Le stress chronique accentue les changements hormonaux amenés par le vieillissement, ce qui favorise l'apparition de maladies. Les débalancements hormonaux qui en résultent pourraient, considère l'auteur, être une meilleure mesure du vieillissement que l'âge chronologique.

« Certaines maladies feraient leur apparition lorsque les niveaux de certaines hormones commencent à diminuer (comme l'hormone de croissance, les hormones thyroïdiennes et les hormones sexuelles - testostérone et estrogène) et que d'autres deviennent trop actives (comme le cortisol).

« Les déséquilibres hormonaux sont probablement responsables de plusieurs maladies psychiatriques et médicales associées au vieillissement, dit Epel. Les changements subtils mais chroniques peuvent avoir des effets pathologiques à la longue.

« Il est connu aussi, dit-elle, que le cortisol chroniquement élevé réduit la masse musculaire et la densité osseuse, et change la distribution des graisses dans l'organisme, ce qui précède l'apparition de plusieurs maladies reliées à l'âge telles que l'ostéoporose, le syndrome métabolique, la maladie d'Alzheimer et la dépression majeure. Mais, ajoute-t-elle, certains comportements, comme un sommeil suffisant, l'activité physique et de bonnes techniques de contrôle du stress peuvent modifier une partie de ces effets hormonaux qui semblent accélérer le vieillissement. »
11 Source : "Role of Biostress Markers in Optimal Aging," Elissa S. Epel, PhD, University of California, San Francisco, APA Convention 2006. Source : 'Role of Biostress in Optimal Aging,'  Elissa S. Epel, PhD, University of California, San Francisco, APA Convention 2006

Des chercheurs de l’Université de la Caroline du Nord ont découvert qu’une personne souffrant de colère chronique avait une fois et demie plus de chance de mourir dans moins de 25 ans qu’une personne qui n’est jamais fâchée. Des chercheurs de la Harvard Medical School ont démontré que la colère était l’émotion la plus courante 2 heures avant une crise cardiaque sévère.
22 Source : Quentin Reilly MD, Specialist Medical Officer, Australia Source : Quentin Reilly MD, Specialist Medical Officer, Australia

Pourquoi choisir la relaxation ?

Étant donné que le calme et la paix sont à l’opposé du stress, son antidote est donc l’apprentissage de la relaxation. Choisir de se relaxer apporte l’assurance d’une meilleure santé, d’un meilleur équilibre émotif et d’une perception plus constructive de soi et de la vie. La relaxation est un excellent moyen pour se reposer physiquement et se libérer des tensions émotives de la journée. On peut choisir ce moyen pour faire le vide mental et ensuite faire le point sur une question précise afin de trouver une solution. La relaxation favorise la communication avec sa voix intérieure (l'Âme), avec ses guides, pour ceux qui en ont pris conscience, ou avec Dieu, cette source d'Amour reliée à l'Âme. C'est aussi dans un moment de calme ou de grande concentration qu'arrivent les plus grandes inspirations, les idées de génie et les projets, petits ou grands, qui nous rendent heureux, efficaces et créatifs. Le calme permet également l'éclaircissement ou la compréhension d'une situation non résolue.

____________________________________________________
Je n’ai pas le temps de me relaxer

Étrangement, cet argument est souvent formulé par ceux qui auraient le plus besoin de relaxer. Question de priorité, direz-vous ?
 
Voyons un peu ce qui est jugé comme essentiel dans la vie.
  
  • Prenez-vous le temps de manger tous les jours ? Bien sûr, c’est un besoin essentiel.
  • Prenez-vous le temps de faire votre toilette et de vous habiller tous les jours ? Bien sûr, c’est essentiel.
  • Prenez-vous le temps de travailler pour subvenir à vos besoins matériels ? Bien sûr, c’est essentiel.
  • Prenez-vous le temps de prendre soin de votre véhicule ? Bien sûr, c’est important.
  • Prenez-vous le temps de prendre soin de votre santé ? Certains diront oui, mais plusieurs diront non.

Très étrange de dire non à cette dernière question alors que la plupart diront oui aux questions précédentes. Très étrange de ne pas s’occuper de la chose la plus essentielle pour notre vie sur terre, c’est-à-dire notre corps, ce véhicule terrestre. Il n’est pas simplement question ici de maintenir le corps vivant mais bien de le maintenir en santé, ce qui est tout à fait différent. Il serait relativement simple de le maintenir en santé si nous vivions dans un monde parfaitement équilibré. Étant donné que ce n’est pas le cas, la partie la plus difficile est de changer les concepts et les habitudes acquises depuis l’enfance. Étant donné que les données enregistrées dans le cerveau ont été acceptées par la partie consciente du cerveau (lobe frontal, donc mémoire temporaire) et renvoyées dans le subconscient (disque dur ou mémoire permanente) comme étant de l’information bien fondée, il faut donc informer le subconscient de nouvelles données en harmonie avec les mécanismes naturels d’autoprotection et d’auto-guérison du corps.

Les maladies sont donc des conflits, des contradictions entre différentes bases de données du cerveau, entre les différents fichiers emmagasinés dans différentes parties du cerveau et du corps en général. Puisque le corps est naturellement programmé pour se maintenir en santé, le cumul des informations erronées et des expériences douloureuses au cours d’une vie entre en conflit avec la programmation originale. Si on veut retrouver la santé, il faut faire marche arrière, c’est-à-dire défaire ce qui a été mal fait et rebâtir son corps afin de retrouver la santé.

Il n’y a pas de règles quant à la vitesse qu’on doit progresser. Chacun va à son rythme et selon sa capacité d’absorption de nouvelles informations. En tant qu’humain, il faut composer avec le fait que le subconscient, le disque dur, a comme mécanisme de défense de fuir ce qui est inconnu ou nouveau pour se protéger. Ayant reçu de l’Information en partie biaisée ou erronée par le biais de l’éducation familiale et sociale, toute nouvelle information pourrait sembler de la désinformation. 

Par contre, une personne à l’écoute de la sagesse de vie de son corps et de son Âme, qui se manifestent par des sensations de toutes sortes, sera plus apte à étudier, analyser et accepter de nouvelles informations.
________________________________________
Différents niveaux de détente ou de relaxation

Il faut faire la distinction entre la détente légère et la détente profonde ainsi que les nombreux moyens de les atteindre.

Des gens disent se détendre en pratiquant un sport ou en faisant du conditionnement physique. Ils ont raison, ça détend, mais à mon avis, ça représente une détente légère pour ne pas dire du défoulement dans bien des cas, ce qui n’est pas à rejeter non plus. Il est vrai que la pratique sportive favorise le relâchement de l’activité mentale. Les gens disent se « vider la tête », arrêter de penser à leurs préoccupations quotidiennes, et cela est excellent. De plus, le sport permet de relâcher le stress nerveux et de créer des hormones dites du bonheur, telle la dopamine, qui apporte soulagement et bien-être. Par contre, on est loin de la détente profonde puisque les muscles sont mis à rude épreuve. Il est absolument impossible de relâcher toutes les tensions profondes, qui sont souvent émotionnelles. Les grands efforts physiques favorisent peu la récupération et la régénération du corps.

En pratiquant des activités plus douces, non seulement le corps relâche un certain montant de stress mental et nerveux, mais récupère quelque peu son énergie. Des activités telles que la marche, la natation et le vélo faits en douceur, avec calme et plaisir apporteront un meilleur relâchement des tensions, surtout si ces activités sont pratiquées dans la nature, ce qui apporte une énergie bienfaisante et régénératrice.

D’autres activités douces peuvent procurer des moments de détente plus ou moins profonde. Par exemple, écouter de la musique douce, sans paroles, faire des lectures légères et douces pour le cÓur et l’Âme, regarder des films montrant des scènes agréables, pratiquer la pêche sur un lac où il y a peu d’effort physique à faire.

D’autres activités encore plus douces favoriseront une détente plus profonde. C’est ici qu’entrent en jeu tous les soins thérapeutiques du corps tels que le massage et les différentes approches corporelles pratiquées dans les Spas ou centres de santé. D’ailleurs, ces pratiques sont tellement relaxantes que bien des gens s’endorment. C’est excellent car ces approches permettent aux gens de faire l’expérience des sensations physiques ressenties en détente profonde. Le seul inconvénient est que la personne n’a pas encore appris à se détendre d’elle-même.

En détente profonde, il faut d’abord cesser toute activité physique, fermer les yeux, faire la planche, comme l’expression populaire le dit. Deuxièmement, il faut réduire l’activité mentale au maximum. Aussitôt la tête bien relaxée, la balance du corps se détend très vite. C’est ici qu’entrent en ligne de compte les techniques de respiration profonde et rythmée ainsi que les techniques d’apaisement mental. C’est à ce moment qu’il est possible d’entrer en état Alpha ou Thêta, et parfois Delta. Tel qu’indiqué plus haut, une période de détente stimule grandement les processus de nettoyage et de récupération, ce qui revient à dire que le processus de guérison se met en branle. C’est également à ce stade, entre l’état de veille et de sommeil, que nous avons un accès direct au disque dur, le subconscient, sans que la mémoire temporaire, le lobe frontal, n’intervienne trop. Toute information ou commandement formulé en état Alpha (détente profonde) s’enregistre directement dans le subconscient (disque dur).
_________________________________________
Le subconscient n’est pas bon juge

Le rôle du subconscient n’est pas d’analyser si une information est vraie ou fausse, mais plutôt d’exécuter l’information reçue. C’est pourquoi il devient souvent très nuisible de regarder, de lire ou d’écouter des contenus discutables ou intolérables durant des moments de détente où on se retrouve souvent un état Alpha. Soyez certains que ceux qui diffusent de tels contenus bas de gamme savent très bien exploiter ce phénomène de relaxation passive. C’est pourquoi il est possible que plus on regarde la TV plus on veuille la regarder. Pour certains, ça devient une addiction.

Il est important de rester vigilant afin de ne pas laisser le subconscient être « programmé » par de l’information qui irait à l’encontre de notre bien-être et de valeurs humaines souhaitables et bénéfiques pour soi et les autres.

Prendre une ou deux minutes de détente plusieurs fois par jour pourrait faire fuir bien des malaises, bien des conflits, bien de la mauvaise humeur et bien des paroles regrettables. Au fil des ans, la pratique de la relaxation pourrait ajouter quelques années supplémentaires de vie heureuse et en santé.
  

Trois témoignages vibrants

1 - Il sort de sa dépression profonde
Au cours des 2 dernières décennies, j’ai entendu de très nombreux témoignages de gens qui avaient apprécié mon travail, notamment mes albums de techniques de relaxation. En 1986, alors que j’exposais mes albums au Salon du livre de Montréal, un homme d’un âge quelque peu avancé m’aborda en me disant : « Madame, merci de m’avoir sauvé la vie. » Ne saisissant pas pourquoi il me disait une telle chose, alors que je ne le connaissais aucunement, il m’expliqua qu’un de ses amis, professeur à l’Université de Montréal, lui prêta mon premier album intitulé « Je nettoie mon corps intérieurement ». Le monsieur en question souffrait d’une dépression profonde depuis bien des années. Il avait suivi toutes sortes de soins et thérapies sans que son état ne s’améliore. Suivant le conseil de son ami, il écouta quotidiennement cette cassette de détente dirigée pendant 2 mois. Il m’assura que le travail proposé dans cette détente dirigée lui avait permis de se rétablir complètement de son état dépressif. J’étais très étonnée de ce témoignage. Si jamais il lisait ces lignes, je suis certaine qu’il se reconnaîtrait.

2 - Il réussit à dormir
Cette année, en 2007, lors du salon Expo Manger Santé, un homme souffrant d’insomnie chronique depuis très longtemps m’avait dit avoir tout essayé pour s’endormir, incluant de nombreuses techniques de relaxation, sans jamais réussir. Quand je lui ai dit que la majorité des gens s’endormait en moins de 15 minutes dès la première écoute, il était très sceptique. Il a tout de même voulu vérifier mes propos et a acheté mon premier album. J’avoue que je me demandais s’il réussirait, compte tenu de ce qu’il m’avait raconté. Le lendemain, il est revenu au salon seulement pour me raconter ce qui s’était passé, tellement il était excité. Pour la première fois de sa vie, il avait été capable de s’endormir en écoutant une détente dirigée, et ce dès la première écoute. Embarrassé d’avoir douté de mes paroles, il s’en est excusé. Je lui ai dit que c’était tout à fait normal d’avoir douté compte tenu de ses échecs précédents.

3 - Elle se guérit d'un cancer du sein
Lors d’un symposium à Chicoutimi en 1999, une dame me sauta dans les bras en me remerciant de l’avoir sauvée d’un cancer du sein. Elle m’expliqua qu’elle avait visualisé le nettoyage de son sein plusieurs fois par jour, pendant environ 2 mois si ma mémoire est bonne. Son médecin lui confirma que toute trace de cancer avait disparu. Elle s’était ainsi évité des traitements de chimiothérapie qu’elle ne souhaitait qu’en dernier ressort. Après qu’elle eut terminé son récit, je lui ai fait remarquer que c’était elle qui s’était guérie et que je n’avais été qu’un support, un guide. J’étais impressionnée par le travail qu’elle avait accompli. Je ne suis pas certaine que j’en aurais fait autant.
 On peut choisir la combinaison de la relaxation, la respiration et la relaxation comme outils de travail, alors que d’autres choisiront d’autres approches tout aussi valables. L’avantage de ces techniques est qu’il n’en coûte rien d’autres que du temps et l’amour envers soi. La relaxation est à la porté de tous. Pourquoi ne pas se servir des moyens que la nature nous offre. On gagne du temps à en « perdre » un peu. Comprenez que l’ignorance finit par nous tuer alors que la connaissance finit par nous sauver et nous libérer de bien des maux.


Lise Solange Pelletier

_____________________________________________________
1